DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Shell rachète BG Group et se rapproche de l'américain Exxon Mobil


entreprises

Shell rachète BG Group et se rapproche de l'américain Exxon Mobil

C’est la plus grosse fusion de l’année tous secteurs confondus. Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a décidé de piocher dans sa grosse tirelire pour acheter le troisième groupe d‘énergie britannique BG Group.
Montant de l’offre d’achat (amicale) : plus de 64 milliards d’euros. Cette opération représente la première méga-fusion dans les secteurs pétrolier et gazier depuis des années.
Si Shell a décidé de payer le prix fort c’est tout d’abord pour se mettre à l’abri d’une contre offre de l’américain Exxon Mobil qui reste la première capitalisation boursière du secteur dans le monde. Et deuxièmement pour réduire l‘écart avec Exxon.

Shell affirmait mercredi que le rapprochement avec BG lui permettrait d’augmenter ses réserves prouvées
de pétrole et de gaz de 25%.

La nouvelle entité devrait s’adjuger 18% de la production totale de GNL, le gaz naturel liquéfié.
Pour un certain nombre d’analystes, le monde évolue de plus en plus vers des carburants plus propres et pour l’instant, le gaz est l’option la plus viable. Et l’opération de Shell disent-ils, valide parfaitement ce choix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

entreprises

Bénéfice trimestriel en baisse pour Samsung qui fait mieux que prévu