DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Front national : la fille brandit la procédure disciplinaire contre le père


France

Front national : la fille brandit la procédure disciplinaire contre le père

Engager une procédure disciplinaire contre son père, c’est la décision que Marine Le Pen a annoncée hier soir, après l’interview controversée du président d’honneur du Front national à l’hebdomadaire Rivarol. La dirigeante du parti d’extrême-droite a également réaffirmé son souhait que Jean-Marie Le Pen ne représente pas le FN aux élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur

“Jean-Marie Le Pen devrait faire preuve de sagesse. Il devrait tirer les conséquences du trouble qu’il a lui-même créé et peut-être arrêter ses responsabilités politiques”, a-t-elle ajouté.

Ces derniers jours, Marine le Pen et les cadres du FN se sont massivement désolidarisés du fondateur du parti. À Paris, des résidents approuvent. “C’est une bonne chose. (…) Là, effectivement, elle montre son opposition clairement à son père et puis ça lui permettra – c’est son rôle – de gagner des voix,” indiquait hier une femme.

“Elle a raison. C’est un vieux chnoque qu’il faut dégager. Voilà. Il le fait exprès, c’est tout. Donc, qu’il se taille et comme ça, ce sera plus propre”, lançait un autre résident.

D’anciens opposants à Marine Le Pen, exclus ou démissionnaires du FN, ont pris en revanche la défense du fondateur du parti. Jean-Marie Le Pen, lui a prévenu que son éventuelle exclusion comportait un risque d’implosion du Front national.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Roumanie expulse 6 Français et un Tunisien, accusés de propagande djihadiste