DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau coup de froid entre l'Argentine et le Royaume-Uni


monde

Nouveau coup de froid entre l'Argentine et le Royaume-Uni

Buenos Aires a déposé plainte hier contre cinq compagnies pétrolières britanniques et américaines opérant aux Iles Malouines. Cet archipel britannique de l’Atlantique sud revendiqué par l’Argentine.

Considérant que ces îles sont argentines, le gouvernement de la présidente Cristina Kirchner juge illicite l’exploitation des ressources pétrolières dans les eaux territoriales de l’archipel comme l’explique le ministre argentin en charge de ce dossier ultra-sensible.

Et c’est dans ce contexte déjà bien tendu que de nouvelles révélations ont eu lieu. D’après le site TN et des informations de l’ex-consultant américain de la NSA, Edward Snowden, les services d’espionnage britanniques auraient intercepté des communications de dirigeants argentins liées au dossier des Malouines.

Informations développées par le journaliste d’investigation Eddie Fitte : “ce qui est le plus frappant, c’est le niveau d’espionnage de l’Angleterre vis-à-vis de l’Argentine. Entre 2006 et 2011, l’Argentine a été la principale cible de l’espionnage britannique avec l’Iran”.

Une vieille bataille toujours vive. Sous pavillon britannique depuis 1833, les iles Malouines sont depuis au centre d’une profonde dispute entre Londres et Buenos Aires. En 1982, une guerre a même opposé les deux pays avec 900 morts de part et d’autre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Poignée de main et bref échange entre Obama et Castro