DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pro et anti-Castro s'affrontent en marge du sommet des Amériques


Panama

Pro et anti-Castro s'affrontent en marge du sommet des Amériques

Le rapprochement historique entre Washington et La Havane ne résout pas les tensions au sein de la société cubaine. Des militants pro-régime et des opposants se confrontent depuis plusieurs jours en marge du sommet des Amériques qui se tient au Panama.

La leader des “Dames en blanc”, Berta Soler, et l’opposant historique Guillermo Fariñas, ont été pris à partie.

Les forces de l’ordre panaméennes ont fini par disperser la foule.

“Le peuple cubain, là-bas sur notre île, n’en attend pas moins de nous. Il attend cette réponse d’indignation, de rejet et de condamnation. Le peuple cubain ne pouvait pas moins en attendre. Ni Berta Soler, ni Guillermo Fariñas ni aucun d’entre eux ne représentent la réalité cubaine” affirme une jeune militante pro-castriste.

Les militants pro-régime sont furieux que des dissidents aient été invités au Forum de la société civile qui se tient en marge du sommet.

“Vous assistez à l’expression la plus grotesque d’intolérance que provoquent les régimes dictatoriaux” réagit l’opposante Violeta Granera.

Ce vendredi, le président américain Barack Obama s’est entretenu avec deux dissidents cubains. Ils sont considérés par le régime comme des “mercenaires” au service des Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pâques : les Grecs attendent leur résurrection