DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Onu appelle Damas à ouvrir un corridor humanitaire pour les habitants de Yarmouk


Syrie

L'Onu appelle Damas à ouvrir un corridor humanitaire pour les habitants de Yarmouk

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les Nations-Unies appellent Damas à organiser un couloir humanitaire pour évacuer les derniers habitants de Yarmouk. Le responsable onusien pour les réfugiés a rendu visite à ceux qui ont fui ce camp aux portes de Damas, camp envahi par l’Etat islamique cette semaine.

“Aujourd’hui nous restons très inquiets pour les réfugiés et les civils qui sont dans Yarmouk, a déclaré Pierre Krahenbuhl, commissaire général de l’UNRWA. Nous sommes absolument déterminés à fournir de l’assistance à ceux qui ont décidé temporairement de quitter le camp pour trouver refuge ailleurs et nous allons sérieusement prendre en compte les besoins aussi dans les quartiers autour du camp”.

Après de féroces combats, Daesh a expulsé les milices hostiles à Bachar al-Assad qui tenaient Yarmouk depuis deux ans. 160.000 Palestiniens et Syriens vivaient ici avant la guerre, ils ne sont plus que 18.000.

“Nous, les gens du camp de réfugiés de Yarmouk, nous sommes des civils, nous avons des enfants, des malades, raconte une femme. Il n’y pas de soins médicaux ici, nous n’avons rien, ni eau, ni nourriture. Il faut qu’ils ouvrent des corridors humanitaires pour nous.”

3500 enfants vivent encore dans le camp. Les habitants racontent que l’une des plus grande menace est la famine, des dizaines de personnes sont mortes de faim, les autres étaient réduits à manger de l’herbe.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hillary Clinton en route vers la présidence