DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obama : "Cuba n'est pas une menace pour les Etats-Unis"


Panama

Obama : "Cuba n'est pas une menace pour les Etats-Unis"

C’est un tête-à-tête désormais gravé dans l’Histoire. Pour la première fois depuis 1956, les chefs d‘État cubain et américain se sont entretenus ce samedi soir lors d’une rencontre formelle. En marge du sommet des Amériques, Raul Castro et Barack Obama se sont brièvement exprimés devant la presse avant de poursuivre en privé leur conversation qui a été “franche et fructueuse”, selon le président américain. Au menu de leur discussion figurait, selon la Maison blanche, la reprise de leurs relations diplomatiques rompues en 1961.

“Mon message ici, c’est que la guerre froide est terminée, a déclaré Barack Obama lors d’une conférence de presse. Il faut être très clair : Cuba n’est pas une menace pour les Etats-Unis. Nous n‘œuvrons pas pour un changement de régime, nous œuvrons en vue de faire en sorte que les Cubains aient la liberté et soient maîtres de leur destin et de leur propre vie, et (nous œuvrons) en vue de soutenir la société civile”.

Même si les deux dirigeants ont souligné qu’ils avaient d’importants désaccords, le président cubain a exprimé sa volonté d’avancer dans un “dialogue respectueux et a qualifié Barack Obama d’homme honnête”. “Je considère comme un pas positif sa récente déclaration disant qu’il prendrait rapidement une décision sur la présence de Cuba sur une liste des États soutenant le terrorisme, une liste dans laquelle nous n’aurions jamais dû être inclus, a ajouté Raul Castro.

Le retrait de cette liste est la principale condition posée par Cuba à la réouverture d’ambassades dans les deux pays. Le chemin de la normalisation promet d‘être long, en raison notamment du dossier épineux de l’embargo américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA-Cuba : un tête-à-tête désormais gravé dans l'Histoire.