DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cerveau au bout des doigts

Vous lisez:

Le cerveau au bout des doigts

Taille du texte Aa Aa

Envoyer un texto tout en marchant c’est dangereux. Parce que oui, votre cerveau est capable de faire plusieurs choses en même temps mais il ne

Envoyer un texto tout en marchant c’est dangereux. Parce que oui, votre cerveau est capable de faire plusieurs choses en même temps mais il ne détectera pas ce petit trou dans le trottoir qui va vous faire très mal…

A l’université de Zurich, des chercheurs tentent de comprendre en quoi l’utilisation d’un téléphone à écran tactile peut influencer l’activité cérébrale. Avec un bonnet équipé d‘électrodes, on réalise l‘électroencéphalographie d’une patiente afin de voir comment son cerveau traite les informations en provenance de ses pouces, index et majeurs.

“Les utilisateurs de smartphones ont des cerveaux qui traitent le sens du toucher différemment de ceux qui n’utilisent pas d‘écrans tactiles”, observe le chercheur Arko Ghosh. “Si on se plonge dans toutes les données qui ont été recueillies, on constate que toutes ces habitudes nouvelles que les gens ont développé avec les écrans tactiles ont influencé la manière dont leur cerveau traite les informations en provenance du bout des doigts. Toutes ces actions, qui font partie du quotidien, ont un impact sur la façon dont le cerveau interprète ces informations.”

Pour les chercheurs, cette expérience est idéale pour prouver à quel point le cerveau est élastique, à quel point il sait s’adapter.

Il y a plus de deux milliards d’utilisateurs de smartphones dans le monde.
Deux milliards de personnes dont les cerveaux se sont adaptés.
Et dont les pouces aussi gagné en agilité.