DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives britanniques : Ed Miliband promet de réduire le déficit et la dette

La campagne des législatives britanniques entre dans sa dernière ligne droite. L’heure est à la présentation des programmes et aux professions de foi

Vous lisez:

Législatives britanniques : Ed Miliband promet de réduire le déficit et la dette

Taille du texte Aa Aa

La campagne des législatives britanniques entre dans sa dernière ligne droite. L’heure est à la présentation des programmes et aux professions de foi des différents candidats. Ce matin à Manchester, Ed Miliband, a défendu ses mesures économiques. Le chef du Labour a répondu à ses adversaires qui l’accusent de vouloir ruiner l‘économie : ‘‘Je promets au peuple britannique que tout dans ce programme est financé. Le déficit sera réduit chaque année. Les comptes seront réequilibrés et la dette nationale va baisser. Avec moi comme Premier ministre, aucun intérêt ne l’emportera sur les intérêts des travailleurs de ce pays. Ce sera ma mission comme Premier ministre.’‘

Point of view

Avec moi comme Premier ministre, aucun intérêt ne l'emportera sur les intérêts des travailleurs de ce pays.

Pour les conservateurs de David Cameron, le Labour veut ‘‘retourner aux jours sombres du gâchis et de la dette’‘. Le Premier ministre sortant a fait, lui aussi, de la lutte contre le déficit public sa priorité. Mais il estime pouvoir parvenir à l‘équilibre budgétaire bien avant son adversaire travailliste.

De son côté, Nigel Farage, le leader du parti populiste UKIP, insiste sur les erreurs successives des différents gouvernements britanniques, notamment en matière d’immigration. Il milite pour une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

À un peu plus de trois semaines des élections, conservateurs et travaillistes sont toujours au coude à coude. Un dernier sondage publié par The Sun place le Labour en tête avec 36 % des intentions de vote, soit trois points d’avance sur la formation de David Cameron. Le Ukip de Nigel Farage est crédité de 13 % des suffrages.