DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Google : la Commission charge

Cette fois, c’est bien une mise en accusation formelle. Après quatre ans et demi d’enquête et trois tentatives de compromis, la Commission européenne

Vous lisez:

Google : la Commission charge

Taille du texte Aa Aa

Cette fois, c’est bien une mise en accusation formelle. Après quatre ans et demi d’enquête et trois tentatives de compromis, la Commission européenne accuse Google d’abus de position dominante pour avoir favorisé son comparateur de prix. La nouvelle commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, donne au géant américain 10 semaines pour répondre.

“ Nous avons des soupçons et d’après nos résultats préliminaires, nous avons des raisons de penser que Google favorise Google Shopping dans les recherches “, explique-t-elle.

Si Margrethe Vestager n‘était pas satisfaite de la réponse de Google, elle pourrait imposer au groupe une amende pouvant aller jusqu‘à 6,2 milliards d’euros.

“ Il est clair que la législation européenne en matière de concurrence donne la possibilité à la Commission d’envisager des sanctions très lourdes, confirme l’eurodéputé Andreas Schwab. Et nous avons là une grande opportunité d’obtenir en Europe un marché intérieur ouvert et juste à l‘ère du numérique. “

La Commission ne souhaite pas forcément en arriver là, mais la première réaction de Google laisse présager un nouveau bras de fer. Le groupe promet de démontrer que leur visibilité sur son moteur de recherche a au contraire favorisé les concurrents.

“ Pour moi, le plus important, ce sont les consommateurs. Avons-nous suffisamment de choix et y a-t-il de l’innovation ? Parce que l’innovation est une force motrice dans le commerce électronique et bien évidemment, elle doit pouvoir se développer “, plaide la commissiare.

L’autre grief officiellement communiqué à Google concerne Android, son système d’exploitation mobile. Bruxelles a ouvert une enquête pour déterminer si ce système a été exclusivement imposé à des fabricants, en violation des règles antitrust.