DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine, Iran et Yémen au cœur des discussions entre chefs des diplomaties du G7


Allemagne

Ukraine, Iran et Yémen au cœur des discussions entre chefs des diplomaties du G7

Les tensions provoquées par la crise ukrainienne, l’espoir d’un accord sur le nucléaire iranien et le conflit qui oppose Houthis et loyalistes au Yémen sont au cœur des discussions entre ministres des Affaires étrangères du G7 qui a débuté hier à Lübeck, dans le nord de l’Allemagne. Autant de dossiers sensibles que les chefs des diplomaties japonaise, française, allemande, canadienne, britannique et italienne devront préparer pour le “sommet des 7 et 8 juin“http://www.allemagne.diplo.de/Vertretung/frankreich/fr/__pr/nq/2014-11/2014-11-20-pr_C3_A9sidence-g7-pm.html. L’Américain John Kerry n’arrivera, lui, qu’aujourd’hui.

“Nous sommes confrontés à d’innombrables conflits armés, à des États en échec, des menaces terroristes et à la souffrance humaine. Nous devons unir nos gouvernements, utiliser l’ensemble de nos outils de coopération politique et diplomatique, pour mettre fin à ces conflits, œuvrer pour un monde plus pacifique”, a plaidé l’hôte de cette réunion, l’Allemand Franck-Walter Steinmeier.

Et comme à chaque rencontre du G7, une manifestation contre le sommet a été organisée dès hier à Lübeck. Le défilé avait débuté dans le calme. Quelques échauffourées ont éclaté lors de la dispersion du cortège, constitué en majorité de militants d’extrême gauche. Plusieurs personnes ont été interpellées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Opération séduction pour Hillary Clinton dans l'Iowa