DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bogota reprend les bombardements contre les FARC


Colombie

Bogota reprend les bombardements contre les FARC

La Colombie a décidé hier de rependre les bombardements contre les FARC au lendemain d’une attaque perpétrée contre l’armée dans la province du Cauca, et dans laquelle au moins 11 soldats ont été tués et 17 autres blessés. Les raids aériens avaient été suspendus le mois dernier pour favoriser les négociations de paix. Une suspension qui avait été reconduite il y a moins d’une semaine.

“La décision d’un cessez-le-feu bilatéral ne peut être prise, et ne sera pas prise – je répète – ne peut être prise et ne sera pas prise sans avoir conclu au préalable un accord sérieux, définitif et vérifiable concernant la fin du conflit”, insiste le président colombien Juan manuel Santos.

Depuis Cuba, où sont délocalisées les négociations de paix, les FARC ont rejeté la responsabilité de cette attaque. “Il n’y a pas de fumée sans feu. C’est de l’incohérence de la part du gouvernement que d’ordonner des opérations militaires contre une guérilla en pleine trêve”, estime Pastor Alape, l’un des dirigeants de la guérilla.

En décembre dernier, les FARC ont annoncé un cessez-le-feu unilatéral. Le Président Santos avait alors exclu un armistice avant un accord de paix définitif. Quant à l’attaque de mardi, Bogotá affirme que l’armée effectuait une simple patrouille et non une opération militaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La bactérie ''tueuse d'oliviers'' identifiée en France