DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE sous le feu des critiques après un nouveau drame de l'immigration

Jusqu‘à 400 migrants ont disparu au large de l’Italie dans le naufrage, dimanche, d’une embarcation de fortune venue de Libye. Rome peine à faire

Vous lisez:

L'UE sous le feu des critiques après un nouveau drame de l'immigration

Taille du texte Aa Aa

Jusqu‘à 400 migrants ont disparu au large de l’Italie dans le naufrage, dimanche, d’une embarcation de fortune venue de Libye. Rome peine à faire face à l’afflux de migrants et rappelle que près de 10 000 personnes ont échoué sur ses côtes ces 5 derniers jours.

“Il y a un engagement italien sur cette question qui n’est pas seulement italienne. Pour être très clair, nous devons traiter cette urgence au niveau européen. Nous ne devrions pas gérer cette situation en tant que pays isolé, mais en tant qu’Union”, a insisté hier Paolo Gentiloni, le ministre italien des Affaire étrangères.

L’Italie a troqué son plan de sauvetage Mare Nostrum contre un simple plan de surveillance qui ne permet de venir en aide à tous les naufragés, au grand dam des Nations Unies. “Ce drame démontre qu’il est important d’avoir un mécanisme de sauvetage robuste en Méditerranée. Malheureusement Mare Nostrum n’a jamais été remplacé par un système de capacité de sauvetage équivalent”, déplore le Haut Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Antonio Guterres.

Afin d’endiguer le flux de réfugiés, certains proposent de stopper les candidats à l’immigration en Libye. Inacceptable pour les ONG qui dénoncent les conditions de détention déplorables de ces clandestins. Originaires pour la plupart d’Afrique sub-sharienne ou du Moyen-Orient, 260 d’entre eux ont été interpellés hier à Misrata.