DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"#NotSilent", la voix d'Anne Franck résonne à travers les générations

Vous lisez:

"#NotSilent", la voix d'Anne Franck résonne à travers les générations

Taille du texte Aa Aa

À l’occasion du 70e anniversaire de la mort d’Anne Franck, les commémorations se multiplient à travers le monde. Au Royaume-Uni, rescapés de

À l’occasion du 70e anniversaire de la mort d’Anne Franck, les commémorations se multiplient à travers le monde. Au Royaume-Uni, rescapés de l’holocauste et étudiants ont, eux aussi, rendu hommage à la jeune déportée morte dans le camp de Bergen-Belsen.

Pour marquer ces commémorations, la fondation « Anne Frank Trust » a lancé une campagne internet baptisée #NotSilent. Célébrités et anonymes ont été invités à lire à haute voix le journal d’Anne Frank. Des extraits d’une minute, filmés et publiés sur la toile.

“Nous avons lancé une campagne sur les réseaux sociaux via #NotSilent. La raison est qu’une simple minute de silence pour marquer la mort d’Anne Frank n‘était pas appropriée. Anne Frank ne pourrait pas être réduite au silence. Sa voix résonne à travers les générations depuis sa mort. Elle a inspiré de nombreuses personnes qui parlent encore en sa mémoire et essayent de rendre le monde meilleur, comme elle voulait le faire, mais ne le pouvait pas “, explique Gillian Walnes, la directrice et co-fondatrice du fonds Anne Frank.

À la British Library de Londres, des écoliers lisent le journal intime d’Anne Franck. Également présente, une survivante de l’holocauste, Freda Wineman, elle aussi déportée à Auschwitz et Bergen-Belsen, en même temps qu’Anne Franck.

“Après la guerre, personne ne voulait savoir immédiatement. Vous savez, les gens étaient occupés à reconstruire leur vie après les bombardements et l’occupation. Il a fallu un certain temps avant que les gens veuillent bien écouter”, raconte Freda Wineman.

“C’est vraiment inspirant, surtout parce que j’ai presque le même âge qu’elle. C’est agréable d‘être en mesure de voir que même il y a 70 années, compte tenu de son mode de vie et de tout ce qu’elle a traversé, elle croyait toujours aux droits des femmes”, dit une étudiante.

Pour les organisateurs, même si le jour exact de la mort d’Anne Franck reste encore aujourd’hui inconnu, le 14 avril est une date importante puisqu’elle marque l’anniversaire de la libération du camp de Bergen-Belsen.