DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Google formellement accusé d'abus de position dominante en Europe


state of the union

Google formellement accusé d'abus de position dominante en Europe

Cette semaine, la firme Google a tenu la vedette bien malgré elle. En novembre 2010, celui qui était alors le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, avait ouvert une enquête pour abus de position dominante. La commissaire qui lui a succédé est repartie à la charge contre Google avec une accusation formelle et semble déterminée à en finir avec cette affaire. Le Bureau européen des unions de consommateurs, qui fait partie de ceux qui ont porté plainte contre le groupe américain. Sa directrice générale, Monique Goyens, nous a expliqué ce qu’elle reprochait à Google.

Dans cette édition, Europe Weekly revient aussi sur le décompte macabre en Méditerranée. Les naufrages de migrants se multiplient ces derniers jours au large des côtes italiennes. Près d’un millier de personnes seraient mortes depuis le début de l’année. Et contrairement à l’opération italienne Mare Nostrum qui s’est achevée il y a six mois, l’opération européenne Triton n’a pas pour mission de rechercher et de secourir les naufragés. L’Union européenne n’en est que plus critiquée par les ONG.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

state of the union

Grèce : le rapprochement avec la Russie à la loupe