DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : le juge ordonne le blocage des comptes bancaires de Rodrigo Rato


Espagne

Espagne : le juge ordonne le blocage des comptes bancaires de Rodrigo Rato

‘‘Une humiliation publique’‘, ‘‘une justice spectacle’‘. Ce sont les termes qui reviennent le plus souvent en Espagne après l’arrestation de Rodrigo Rato. L’ex-ministre de l‘Économie et ancien patron du FMI fait l’objet d’une nouvelle enquête pour blanchiment, fraude et dissimulation d’actifs. Le juge a ordonné ce vendredi le blocage de ses comptes bancaires. Son domicile et son bureau madrilène ont été perquisitionnés.

Beaucoup en Espagne voient en Rodrigo Rato une ‘‘victime expiatoire’‘ de la lutte contre la corruption et estiment que son arrestation sert les conservateurs du Parti Populaire (PP) à quelques semaines des régionales. La vice-présidente du gouvernement, Soraya Sáez de Santamaría, s’en défend : ‘‘Les institutions fonctionnent et doivent fonctionner indépendamment du fait qu’il y ait des élections ou que cela implique tel ou tel parti politique’‘, souligne-t-elle.

Rodrigo Rato avait occupé la présidence du FMI entre 2004 et 2007 et a été une figure du Parti Populaire, dont il a été exclu après une autre affaire d’escroquerie. Il est déjà inculpé pour des malversations liées à Bankia, la banque qu’il a dirigée entre 2010 et 2012.

Avec AFP.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les drones américains sont commandés depuis l'Allemagne