DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mario Draghi sur la Grèce : "il faut beaucoup plus de travail, c'est urgent"


Grèce

Mario Draghi sur la Grèce : "il faut beaucoup plus de travail, c'est urgent"

La Grèce est sous pression maximum, alors que s’achèvent à Washington les réunions de printemps du FMI et de la Banque Mondiale.

Athènes va devoir présenter très vite un programme de réformes budgétaires convaincant si elle veut continuer de recevoir l’aide internationale dont elle a besoin pour ne pas faire défaut sur sa dette et sortir, peut-être, de l’euro.

Mario Draghi, président de la banque Centrale européenne.
“Il faut plus de travail, il faut beaucoup plus de travail et c’est urgent. De façon générale, il faut un package qui apporte croissance, durabilité fiscale et stabilité financière. Ce sont les quatre objectifs. Et pour y arriver, il faut que soit mis en place un processus fort sur ces politiques, et un dialogue fort”.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a déjà commencé à jouer d’autres cartes, en nouant de nouveaux liens avec la Russie par exemple… On parle d’une aide qu’Athènes pourrait recevoir sous forme d’une avance sur recettes pour l’extension en Grèce d’un projet de gazoduc.

La Grèce discute aussi avec la Chine de la poursuite du rachat du port du Pirée par la Chine… Der Spiegel parle de dix milliards d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inégalités : "il y a un sentiment d'urgence"