DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Finlande : vote sanction pour la coalition au pouvoir?


Finlande

Finlande : vote sanction pour la coalition au pouvoir?

Les Finlandais renouvellent leur Parlement ce dimanche. C’est le député Juha Sipilä, chef du Parti du centre – parti de l’opposition donné favori dans les sondages – qui pourrait devenir le futur Premier ministre et donc succéder au conservateur Alexander Stubb. Le chef du gouvernement sortant risque d‘être désavoué par des électeurs lui reprochant l’absence de résultats.

Quant à Timo Soini, président du parti de droite eurosceptique des Vrais Finlandais, il aimerait s’imposer au gouvernement. Il a l’ambition de dépasser les conservateurs et les sociaux-démocrates.

Dans un pays qui se débat avec une stagnation de l’activité et un taux de chômage au plus haut depuis 2003, à 9,2%, des Finlandais réclament des mesures efficaces.

“La première priorité devrait être d’arrêter d’accumuler les dettes, et de faire des économies, de faire en sorte qu’il y ait du travail, indiquait une résidente à Helsinki. C’est bénéfique pour les gens de travailler, de ne pas rester à la maison sans emploi”.

La participation à ce scrutin s’annonçait en hausse. Les premiers sondages sortie des urnes sont attendus après la fermeture des bureaux de vote prévue à 19h, heure de Paris.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Quel dirigeant pour la communauté chypriote turque ?