DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

TODO: Add variables

no comment

Violentes émeutes à Bahrein

Des manifestants et des policiers se sont affrontés dans les rues de Nuweidrat et de Sitra au sud de Manama, la capitale de ce petit royaume du Golfe à majorité sunnite. C’est après avoir défilé, vendredi 17 avril, pour réclamer un changement politique et la libération d’activistes de l’opposition, que des heurts ont éclaté. Cette manifestation avait été sciemment organisé deux jours avant le Grand prix de Formule 1 de Bahrein.

Dans un rapport publié jeudi, Amnesty International a dénoncé les “abus généralisés” en matière de droits de l’Homme à Bahreïn, notamment “la torture, les détentions arbitraires et l’usage excessif de la force” contre les opposants. Le chef de l’opposition chiite, cheikh Ali Salmane, est actuellement jugé pour complot contre le régime, les manifestations à Manama sont interdites et celles qui se déroulent en périphérie de la capitale sont régulièrement dispersées par les forces de sécurité qui tirent souvent à la chevrotine, a révélé Amnesty.

Plus de No Comment