DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un robot aux fourneaux


hi-tech

Un robot aux fourneaux

En partenariat avec

Une femme dans la cuisine. Ça c’est du cliché.
Et un robot dans la cuisine ? Ça n’est pas du chiqué.

Alors oui on a déjà ce qu’on appelle des robots pour mixer, couper, peler ou autre. Mais bon ça reste encore un genre d’appareil qu’on branche sur une prise, pas un vrai robot comme celui-là : un vrai C-3PO aux fourneaux.

Doté de deux mains parfaitement articulées, ce robot peut reproduire un très grand nombre de gestes effectués d’habitude par le cuisinier moyen. Pas étonnant que ce soit une entreprise anglaise qui soit derrière cette innovation quand on connaît le peu d’intérêt des Britanniques pour la cuisine (NDLR : c’est pour rire !).

“Si le robot peut imiter mes gestes et ceux de n’importe quel chef, alors avec un peu de travail il pourra faire presque tout”, s’enthousiasme le chef Tim Anderson. “Pétrir du pain, faire des sushis, toutes ces actions qui nécessitent des mouvements précis de la main. Son potentiel est presque sans limites.”

Pour en arriver là, on prend un vrai chef cuisinier en chair et en os et on l‘équipe d’une paire de gants à la Daft Punk. Ces gants sont équipés de capteurs et enregistre tous les mouvements des doigts et des poignets. Des mouvements qui sont ensuite modélisés et appliqués au robot.

“Si on fabrique un bon modèle, le robot ne peut pas faire d’erreur”, note le roboticien Mark Oleynik. “Donc ça peut être sympa pour l’humain de faire les tâches créatives et de laisser au robot les tâches répétitives et ennuyeuses.”

D’après ces ingénieurs le robot cuisinier pourrait être disponible d’ici deux ans pour un prix abordable. Manquerait plus qu’il puisse goûter ses créations et s’inviter carrément à table.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Palpable réalité virtuelle