DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des vêtements qui produisent de l'électricité et des capteurs intelligents


hi-tech

Des vêtements qui produisent de l'électricité et des capteurs intelligents

En partenariat avec

Un tissu capable d’exploiter l’énergie de nos déplacements et de l’utiliser pour recharger des appareils électroniques comme par exemple une télécommande de voiture ou un téléphone portable. La technologie vient d‘être élaborée par des scientifiques sud-coréens.

Les chercheurs ont mis au point un nanogénérateur triboélectrique autrement dit qui utilise l’électricité statique générée par les mouvements de celui ou de celle qui porte le vêtement.

“On se servait assez peu de l‘électricité statique produite dans la vie quotidienne comme une source d‘énergie. Ce est pourquoi nous avons lancé cette recherche, pour pouvoir utiliser l‘électricité statique comme une source d‘énergie” explique Kim Sang-Woo, professeur à l‘École des hautes sciences des matériaux et ingénierie à Sungkyunkwan (Corée).

Le système fonctionne à partir d’un matériau organique et d’un tissu recouvert d’une couche d’argent. L‘électricité produite par friction peut alimenter les lumières, des écrans et même plus encore. “Nous pouvons alimenter des diodes électroluminescentes, des écrans à cristaux liquides, et cela sans source d’alimentation externe, ainsi que des dispositifs à faible puissance comme des capteurs” précise Kim Sang-Woo.

Les scientifiques pensent aussi que ces tissus «intelligents» nous permettront bientôt de nous connecter à tous sortes objets de la vie quotidienne.
“Si les technologies de l’Internet des objets continue de se développer, différents capteurs pourrait être installés sur la peau humaine. Le tissu pourrait alors être une source d‘énergie indépendante pour ces capteurs” ajoute Kim Sang-Woo.

Des tissus intelligents, passons aux senseurs intelligents. Des chercheurs finlandais développent en effet des capteurs «intelligents» connectés à l’environnement. Ils sont capables d’envoyer des informations directement à un Smartphone. Les scientifiques estiment que ces capteurs pourraient être utilisés pour l‘éclairage guidé, les alarmes antivol et même comme moniteur de surveillance pour les nourrissons. “C’est un système qui détectent des personnes qui marchent dans le couloir. Cela fonctionne avec des caméras de profondeur. Nous utilisons le système pour contrôler l‘éclairage dans le couloir, et donc guider les gens vers les endroits où ils vont” explique ESA-Matti Sarajnoja de l’entreprise VTT.

Cette société affirme que la technologie pourrait également être utilisée à des fins de sécurité. Par exemple, une lampe à LED pourrait être mise en mode système d’alarme, détecter les mouvements d‘éventuels intrus dans la maison et envoyer des notifications à un dispositif intelligent.

On pourrait aussi imaginer intégrer des capteurs intelligents dans des babyphones. Un système en test recueille des informations sur la température, la respiration et la nutrition de l’enfant. Il envoie ensuite les informations à un Smartphone.
Le système a d’ores et déjà séduit cette maman. Elle en est persuadée, il lui sera d’une grande utilité. Par exemple si sa petite fille fait sa sieste à l’extérieur : «je peux surveiller sa température, sa température corporelle, la température extérieure. Et s’il ya une baisse soudaine de la température. Je peux la récupérer et l’installer à l’intérieur. Cela me donne aussi des informations de la pression de son aspiration, et donc je sais quand elle est sur le point de se réveiller”.

La société souhaite étendre l’utilisation de ses capteurs intelligents. Des capteurs pourraient ainsi faire naître une nouvelle variété de solutions d‘éclairage, comme des lampes de rue basse consommation ou des éclairages intérieurs à réglages automatiques.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Un robot aux fourneaux