DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Oskar Gröning, ancien comptable d'Auschwitz, a demandé "pardon" aux victimes de la Shoah


Allemagne

Oskar Gröning, ancien comptable d'Auschwitz, a demandé "pardon" aux victimes de la Shoah

“Pour moi, il ne fait aucun doute que je partage une culpabilité morale”, a déclaré l’ancien SS, âgé de 93 ans à l’ouverture de son procès à Lunebourg en Allemagne. “Concernant la question de la responsabilité pénale, c’est à vous de décider”, a-t-il dit à ses juges.

Sous les yeux de quelques survivants de l’Holocauste, Oskar Gröning est jugé pour “complicité de 300.000 meurtres aggravés”. Il encourt 3 à 15 ans de prison et il pourrait être le dernier ancien nazi traduit en justice.

Parmi les survivants à assister au procès, il y a Eva Pusztai-Fahidi. Cette Hongroise a perdu plusieurs membres de sa famille dans les chambres à gaz. En 2003, elle a écrit un livre sur l’Holocauste et la communauté juive en Hongrie.

“Seuls ceux qui étaient là savent ce qui s’est passé, c’est donc un moment très important dans ma vie, celui d’assister au procès d’un homme qui a servi dans les SS à d’Auschwitz-Birkenau et qu’il sera condamné. Ce n’est pas sa peine qui compte, c’est le fait qu’il soit jugé”, explique Eva Pusztai-Fahidi.

Quelque 1,1 million de personnes, dont environ un million de juifs européens, ont péri entre 1940 et 1945 à Auschwitz-Birkenau au nom de l’idéologie nazie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie dit "partager les souffrances" des Arméniens