DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Importations d'OGM: la Commission propose une solution à la carte


Le bureau de Bruxelles

Importations d'OGM: la Commission propose une solution à la carte

La Commission européenne vient de présenter une proposition pour faciliter les importations d’OGM sur le marché européen. En échange, chaque Etat membre pourra bannir ces organismes de son territoire, à condition d’avoir un motif légitime. Une sorte de compromis qui fâche tout le monde.

D’un côté, les producteurs d’OGM dénoncent un marché fragmenté. De l’autre, les organisation environnementales accusent Jean-Claude Juncker de privilégier les intérêts économiques à ceux des citoyens.

Les critiques fusent même au sein de la Commission. Pierre Moscivici déplore le manque de garanties juridiques pour les pays qui refusent les OGM.

58 sortes d’OGM sont autorisés en Europe mais seul un type de maïs y est cultivé. Les 28 doivent désormais adopter une position commune, alors qu’ils sont divisés entre pro et anti OGM.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Amnesty réclame des moyens logistiques et financiers pour sauver les migrants en Méditerranée