DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Relations inflammables entre Gazprom et l'Union européenne et le Mobilegeddon de Google


Business Line

Relations inflammables entre Gazprom et l'Union européenne et le Mobilegeddon de Google

Depuis des années, l’Europe essaie de diversifier ses approvisionnements en gaz pour ne pas trop dépendre de la Russie.
Récemment, l’Union européenne a soutenu le plan énergétique présenté par la Commission de Bruxelles. Il comprend des projets d’infrastructures pour relier les réseaux énergétiques européens, la transition vers des énergies renouvelables et plus de transparence dans les contrats d’approvisionnement.

Par conséquent, la Commission européenne pourra influencer directement les accords commerciaux sur les contrats gaziers, y compris ceux de Gazprom.

Alors que l’Europe travaille à la réduction de sa dépendance au gaz russe, Gazprom veut s’affranchir du transit gazier qui passe par l’Ukraine.

Dans cette édition de Business Line, nous nous intéressons parallèlement à la dépendance européenne au gaz russe et à celle de Gazprom à ses exportations en Europe. Les deux protagonistes de cet énorme marché gazier peuvent-ils vivre l’un sans l’autre ?

Enfin notre segment dédié aux technologies de l’information s’intéresse au “Mobilegeddon”. C’est le jour oú Google a lancé la modification de ses algorythmes.
Depuis le 21 avril dernier, les pages web les mieux adaptées aux supports mobiles, seront avantagées dans les résultats de recherche sur mobiles.
A l’inverse, les sites qui ne le sont pas, Google les pénalisera.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

Business Line : le prix de la guerre