DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Génocide arménien : manifestations contre la position d'Ankara


monde

Génocide arménien : manifestations contre la position d'Ankara

L’Arménie était loin d‘être la seule à commémorer le génocide ou à marquer le centenaire du début de ces évènements tragiques sous l’empire ottoman. À Berlin, ce vendredi, les députés du Bundestag ont approuvé à une forte majorité une résolution qualifiant ces massacres de génocide. Tous les groupes parlementaires ont soutenu le texte. “Ce qui s’est passé durant la Première Guerre mondiale dans l’Empire ottoman était un génocide. Ce n‘était pas le dernier du 20e siècle”, a déclaré le président du Bundestag Norbert Lammert.

Des manifestations ont été également organisées dans plusieurs pays, comme ici en Israël. Des centaines d’Arméniens vivant à Jérusalem se sont rassemblés devant l’ambassade de Turquie.

“Ne pas reconnaître le génocide arménien, c’est comme le refuser indiquait une manifestante. Aussi, nous demandons au monde, nous demandons aux Turcs de reconnaître le génocide arménien, pour que justice soit rendue aux 1,5 million de victimes et de payer pour ça”.

À Antélias, près de Beyrouth au Liban, ils étaient des milliers à réclamer eux aussi une reconnaissance turque du génocide arménien.

C’est pour ces mêmes raisons qu‘à Téhéran, des centaines d’Iraniens, également d’origine arménienne, ont manifesté devant l’ambassade de Turquie.

Avec AP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grande guerre : hommage international aux soldats de la bataille de Gallipoli