DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations pro et anti "génocide" à Istanbul


Arménie

Manifestations pro et anti "génocide" à Istanbul

Un flux ininterrompu d’Arméniens s’est rendu jusque dans la nuit au mémorial du génocide à Erevan.

L’Arménie commémorait ce vendredi le centenaire des massacres survenus entre 1915 et 1917 dans lesquels périrent, selon elle, un million et demi de personnes.

Ces massacres avaient été perpétrés, alors, par les Turcs ottomans. Ankara refuse toujours de les reconnaître comme génocide.

Plus tôt dans la journée, Serge Sarkissian, le président arménien, avait accueilli ses homologues français et russe pour assister à une cérémonie solennelle en présence de représentants de 60 pays et du chanteur Charles Aznavour.

La France et la Russie font partie de la vingtaine d’Etats reconnaissant le génocide arménien.

Les Arméniens de Turquie ont, eux, manifesté à Istanbul. Des milliers de personnes se sont retrouvées avenue Istiklal pour honorer la mémoire des victimes, tuées, d’après eux, de manière systématique par l’Empire Ottoman.

Ankara refuse cette thèse et parle d’une guerre civile doublée d’une famine qui aurait entraîné la mort de 300 000 à 500 000 Arméniens et d’autant de Turcs.

Les partisans de cette thèse ont, eux aussi, défilé à Istanbul, vers la place Taksim.

Ils ont rejeté le terme de génocide, parlant d’un “mensonge” hourdi par les Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le volcan Calbuco souffle des cendres sur le Chili et l'Argentine