DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les opérations de sauvetage sur l'Everest ont commencé deux jours après le séisme au Népal


Népal

Les opérations de sauvetage sur l'Everest ont commencé deux jours après le séisme au Népal

Plusieurs petits groupes de rescapés sont arrivés dans des bus à Katmandou à l’image de ces sherpas blessés certains gravement.

Tous décrivent un nuage de roches et de glace qui a déferlé sur eux samedi. L’avalanche a fait au moins 17 morts et plus de 60 blessés.

“En fait, les tentes ont volé de partout. Elles ont disparu, on ne sait pas combien il y a eu de victimes. L’avalanche a tout balayé sur son passage”, raconte ce sherpa survivant.

Autre témoignage poignant celui de ce réalisateur américain de documentaires qui se trouvait lui aussi sur le toit du monde lors de la terrible avalanche.

“On a vu arriver sur nous comme une montagne de neige et on avait nulle part où aller. Alors j’ai dit à tout le monde de se baisser puis de mettre les mains sur la tête et s’enterrer comme moi s’il le pouvait. Vu la vitesse d’arrivée de l’avalanche, on avait que 45 secondes ou une minute pas plus pour le faire. Ensuite, tout avait disparu. Toutes nos tentes et des gens avaient été propulsés par l’avalanche. Un gars qui était à côté de moi s’est retrouvé 10 mètres plus bas ! Il nous manque une personne, on ne sait pas si elle est vivante ou si elle est morte”, raconte Michael Churton.

Selon les estimations, une centaine de grimpeurs et de guides seraient sains et saufs mais coincés dans deux camps qui sont complexes à atteindre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chili : alerte rouge maintenue, le volcan Calbuco émet toujours des cendres