DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séisme au Népal : un bilan encore plus lourd


Népal

Séisme au Népal : un bilan encore plus lourd

Combien sont-ils à avoir péri à cause du puissant tremblement de terre de samedi ? Plus de 4 000, selon un nouveau bilan ce lundi fourni en fin de journée par le ministère de l’Intérieur.

Plus de 7 500 personnes ont été blessées et des milliers d’autres ont perdu leur maison.

Les équipes de secours s’activaient. Des sauveteurs turcs ont notamment retrouvé un survivant dans les décombres d’un immeuble à Katmandou, la capitale.

L‘épicentre du tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l‘échelle de Richter était situé à environ 80 km au nord-ouest de Katmandou. Les nombreuses répliques ont effrayé les survivants.

Alors que le nombre de morts ne s‘élevait pas encore à plus de 4 000 morts, Hari Kumar de l’ONG Geohazards International, indiquait que le bilan des victimes allait fortement s’alourdir. “La vallée de Katmandou est comme une région de sol très sableux où le tremblement de terre est amplifié. Aussi, le nombre de morts annoncé est très bas vu la puissance du séisme. Nous allons en découvrir d’autres dans les jours à venir”.

Certains responsables n’excluent pas qu’au total, la catastrophe ait fait plus de 5.000 morts.

Paris, qui a indiqué craindre d’autres victimes françaises que les deux morts recensés, tentait de localiser près 700 Français au Népal.

Plus de 6 500 personnes ont été blessées et des milliers d’autres ont perdu leur logement.

Selon l’UNICEF, l’agence de l’ONU, près d’un million d’enfants sont touchés par cette catastrophe et ont un besoin urgent d’aide humanitaire.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chypre : "l'élection de Mustafa Akinci est un choix prometteur", pour Nicos Anastasiades