DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les villages près de l'épicentre du séisme complètement détruits


Népal

Les villages près de l'épicentre du séisme complètement détruits

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les villages les plus proches de l‘épicentre du séisme sont pour la plupart rasés. La Croix Rouge a pu rejoindre ces zones reculées, et le constat est terrible : pratiquement toutes les habitations ont été détruites dans certaines villes et villages. Et l’instituteur du village de Katteldada
évoque un autre obstacle :
“Beaucoup de pays étrangers ont apporté beaucoup d’aide pour notre pays, mais elle n’arrive pas, à cause de la corruption.”

Dans la région reculée de Gorkha, à quatre heure de route de Katmandou, les habitants ont probablement perdu leur bétail, cultures, stocks alimentaires et surtout les précieux semences, engrais, indispensables aux semailles.

“Tout est difficile, dit une vieille femme, trouver à manger c’est difficile, l’eau, l’huile, le sel, c’est difficile. Ma maison est détruite, je n’ai plus rien, c’est vraiment dur.”

L’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) réclame une aide d’urgence de huit millions de dollars pour aider les agriculteurs. Au Népal, 3,5 millions de personnes dépendent désormais de l’aide alimentaire.

“Y’a rien à manger”, se plaint un vieil homme.

La catastrophe a aussi détruit les marchés et des infrastructures capitales comme routes, ponts, système d’irrigation. Les Nations Unies ont lancé un appel d’urgence de 415 millions de dollars afin de répondre aux besoins les plus urgents au Népal.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yanis Varoufakis face à la grogne et à des anarchistes