DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pemba, rescapé du séisme : "soudain, j'ai vu la lumière, je croyais que c'était une hallucination"


Népal

Pemba, rescapé du séisme : "soudain, j'ai vu la lumière, je croyais que c'était une hallucination"

Double miracle au Népal. Cinq jours après le séisme qui a fait près de 6 000 morts, une femme d’une trentaine d’années a été sortie vivante des décombres d’une pension de famille à Katmandou. Quelques heures plus tôt, c’est un adolescent de 15 ans qui était sauvé devant une foule rassemblée autour des gravats qui le retenaient prisonnier.

Transporté à l’hôpital, Pemba Tamang ne souffre que de quelques contusions.

“Parfois, je sentais les répliques et je pouvais entendre le bruit des bulldozers. Soudain, j’ai vu la lumière, j‘étais conscient. Je croyais que c‘était une hallucination”, explique-t-il.

À environ 70 kilomètres de la capitale, Katmandou, dans la région de Ghorka, l’une des plus touchées par le séisme, des dizaines de maisons ont été réduites en poussière. Les habitants n’ont plus rien et se sentent totalement abandonnés.

“Nous avons perdu tous nos biens dans le tremblement de terre. Notre literie, nos animaux, nos vêtements, tout est perdu et notre gouvernement ne nous fournit aucune aide”, dit un professeur.

Mardi, les autorités népalaises avaient annoncé qu’elles allaient tenter de fournir une aide d’urgence aux villages les plus isolés. Mais face à l’ampleur de la catastrophe, elles reconnaissent aujourd’hui être complètement débordées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Royaume-Uni : une croissance durable ?