DERNIERE MINUTE

Russie : célébrations du 9 mai avec faste mais avec moins de leaders que prévu

Russie : célébrations du 9 mai avec faste, mais avec moins de leaders que prévu La Russie se prépare à célébrer le 9 mai le 70e anniversaire de la

Vous lisez:

Russie : célébrations du 9 mai avec faste mais avec moins de leaders que prévu

Taille du texte Aa Aa

Russie : célébrations du 9 mai avec faste, mais avec moins de leaders que prévu

La Russie se prépare à célébrer le 9 mai le 70e anniversaire de la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie. Une répétition a été organisée la nuit dernière sur la place Rouge. La Russie, qui a l’habitude de célébrer cette victoire avec faste, a promis que la cérémonie serait cette année plus grandiose encore que d’habitude.

Mais la crise ukrainienne, marquée entre autres par l’annexion de la Crimée par la Russie, a isolé Moscou sur la scène internationale. La liste des dirigeants mondiaux qui ont accepté d’assister aux célébrations du 9 mai s’est d’ailleurs réduite. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a annulé sa venue. Au total, sur les 68 leaders mondiaux invités, “nous prévoyons qu’environ 30 chefs d‘État ou de gouvernements participent”, a estimé Dmitri Peskov, cité par l’agence de presse TASS.

70 ans après cet évènement historique qui s’est produit sous le règne de Joseph Staline, le dirigeant suscite toujours des réactions contrastées. “Je pense que Staline a apporté une grande contribution à la victoire, indiquait ce jeudi à Moscou Alexeï, un résident. C’est grâce à lui que nous avons gagné lors de la deuxième guerre mondiale. Il a aussi entrepris l’industrialisation dans le pays, il a créé l’industrie lourde, donc sa contribution a été vraiment grande, à mon avis. “ “Il a tué tellement de gens, rappelait de son côté Fora. Tous ces camps de travail, ces goulags, ont été mis en place durant son règne. D’après ce que j’ai entendu, c’est de lui qu’Hitler a appris comment construire de tels camps”.

Appelée Grande Guerre Patriotique à l‘époque soviétique et encore aujourd’hui, la Seconde Guerre mondiale a vu au moins 27 millions de citoyens soviétiques périr.

Avec AFP et Reuters