DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Loin de la foule déchaînée", Thomas Vinterberg revisite le roman de Thomas Hardy


cinema

"Loin de la foule déchaînée", Thomas Vinterberg revisite le roman de Thomas Hardy

En partenariat avec

Dans la campagne anglaise de l‘époque victorienne, une jeune héritière, doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas du goût de tous à commencer par ses ouvriers. “Loin de la foule déchaînée” est un film dramatique américano-britannique de Thomas Vinterberg. Une adaptation du roman de Thomas Hardy, publié en 1874

Dans le rôle principal, l’actrice Carey Mulligan, une héroïne aux nombreux prétendants.

“C’est un grand roman classique. J‘étais tellement excitée de commencer à travailler sur une adaptation de Thomas Hardy. Je pense que son travail est si intéressant, si détaillé, si sombre, à la manière des romans de Jane Austen. Les héroïnes de Thomas Hardy ont une vraie profondeur et une part d’obscurité”, explique Carey Mulligan.

À l’affiche aussi aux côtés de Carey Mulligan, le prometteur acteur belge Matthias Schoenaerts. Il s’est glissé ici dans la peau du berger Gabriel Oak.

“Ce qui m’a le plus attiré chez Gabriel, c’est tout ce qu’il représente. Sa sincérité, son honnêteté, sa cohérence, sa détermination, sa loyauté, son amitié. Ce sont des valeurs auxquelles j’accorde vraiment de l’importance chez les gens et dans la vie et je vois vraiment Gabriel comme un exemple, y compris pour moi”, dit l’acteur.

“Loin de la foule déchaînée”, a été porté pour la dernière fois sur grand en 1967 par le réalisateur oscarisé John Schlesinger. Avec cette nouvelle version, le réalisateur danois Thomas Vinterberg a voulu, dit-il, revisiter les personnages emblématiques de Hardy.

“Je ne connaissais pas très bien Thomas Hardy avant, et j’ai été submergé par les descriptions de ses personnages. Il y a une sorte de jeu autour du destin et du fatalisme. J’ai trouvé que c‘était très riche et que cela rappelle sans cesse qu’on ne peut pas contrôler la vie. C’est elle qui vous contrôle et j’ai trouvé ça vraiment remarquable”, explique le réalisateur.

“Loin de la foule déchaînée” est déjà sorti sur de nombreux écrans à travers le monde, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne notamment. Il arrivera en France et dans plusieurs salles obscures européennes à partir du mois de juin.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

Lone Sherfig : master class au Festival d'Istanbul