DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vingt quatre exemplaires commandés par le Qatar : le Rafale s'envole


économie

Vingt quatre exemplaires commandés par le Qatar : le Rafale s'envole

Après l’achat de 24 Rafale pour l’Egypte, et la probabilité de 36 autres appareils pour l’Inde, c’est au Qatar que Dassault Aviation a officialisé avec la présence à la signature à Doha du président français François Hollande, la vente de 24 avions de combat supplémentaires avec une option pour 12 autres appareils.
Montant du contrat : 6 milliards et 300 millions d’euros. D’autres contrats signés à Doha lundi comprennent l’achat de missiles et la formation de pilotes et de techniciens qataris.
Le contrat avec le Qatar porte à 84 le nombre de Rafale vendus cette année. Le destin de cet avion multirôle qui avait jusqu’ici l’armée française pour unique client, a enfin décollé et Dassault est en pourparlers avec d’autres Etats pour des ventes futures. On pense aux Emirats arabes unis et à la Malaisie. Les récent succès du Rafale en appellent d’autres.
“Il n’y a pas eu de contreparties de la part de la France à cet achat de 24 Rafale”, a précisé le Président français Hollande, démentant des informations selon lesquelles l’obtention par la compagnie aérienne Qatar Airways de droits de trafic aérien supplémentaires vers la France : vers des aéroports régionaux comme Nice ou Lyon plus précisément, serait liée au contrat des Rafale avec le Qatar.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article

économie

McDonalds va augmenter le nombre de ses franchisés