DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les stars se poussent du col (Mao)


le mag

Les stars se poussent du col (Mao)

En partenariat avec

Rihanna en jaune poussin,
Fausse prude, d’un geste recouvre ses seins.

Lady Gaga en robe alvéolaire,
Du red carpet, figure tutellaire.

Amal et George Clooney,
Aux faux sourires, condamnés.

Pour le gala annuel du Met de New-York,
Les stars ne sont jamais à la remorque.

Car quand l’institution fashion dévoile une expo,
On est priés d‘être dispos.

Cette année, c’est la Chine qui est à l’honneur,
Alors on force sur l’eye-liner.

Ces mecs et ces filles ne sont pas n’importe quel pékin.
Ça tombe bien pour un voyage direction Pékin.

Grâce aux costumes venus d’Orient Extrême,
Les créateurs occidentaux sont devenus bohèmes.

Trouvant leur inspiration dans l’Empire du Milieu,
Ses couleurs, ses motifs, ses tissus merveilleux.

Printemps, été, automne, hiver,
Les couturiers toute l’année s’affairent.

A trouver la bonne idée ils s‘échinent,
Alors la solution c’est la Chine.

Même si Mao se retournerait dans son mausolée
De se voir ainsi imprimé et bariolé.

“Je pense que la superficie de l’exposition est à la hauteur du concept”, se félicite Andrew Bolton, commissaire de l’exposition. “Tout le monde peut découvrir l’histoire de l’influence de l’esthétique chinoise sur la mode occidentale. Mais il ne s’agit pas seulement des habits, on ne se contente pas d’exposer des costumes. Il s’agit aussi d’arts décoratifs, avec des laques, des porcelaines, des jades, des bronzes. L’impact de la Chine sur la mode occidentale est énorme.”

A l’heure où les jeunes Chinoises rêvent de Saint-Laurent,
Les Européens leur renvoient la balle en s’abreuvant d’Orient.

Voilà donc un grand bond en avant,
Un échange de places autour du paravent.

Car la Chine, pour l’industrie textile,
N’est pourtant qu’une gigantesque usine sans style.

John Galliano et Jean Paul Gaultier,
Des empereurs d’antan se veulent les héritiers.

Car la Cité n’est plus interdite,
Pour ceux qui veulent puiser aux racines du mythe.

Elégance et discrétion, couleurs en accord,
Robes au plus près du corps.

Et si devant, la demoiselle cache ses atouts et n’en montre rien
C’est pour mieux se retourner et vous entraîner dans sa chute. De reins.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Pas kif dans le kif-kif