DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Areva pourrait supprimer jusqu'à 6.000 emplois

Vous lisez:

Areva pourrait supprimer jusqu'à 6.000 emplois

Taille du texte Aa Aa

En France, ça va mal chez Areva. Le spécialiste public du nucléaire, va supprimer jusqu‘à 6.000 postes dont 3.000 à 4.000 en France. Ces mesures, qui incluent 1.500 suppressions de postes en Allemagne déjà annoncées, concernent 14% des effectifs mondiaux d’Areva.
Le groupe qui a accusé une perte de 4,8 milliards d’euros en 2014, a présenté un projet de vente à EDF de l’ensemble de ses activités dans les réacteurs nucléaires.
Par ailleurs, l’entreprise publique chinoise China National Nuclear Corp s’est déclarée ouverte à toute forme d’alliance avec Areva. Engie (ex-GDF Suez), serait également interessée par une reprise partielle d’Areva.