DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

UE-Chine : le point sur leurs relations commerciales


u talk

UE-Chine : le point sur leurs relations commerciales

Cette semaine, Utalk répond à Cheng de Bruxelles.
Voici sa question :
“La Chine et l’Union européenne fêtent leurs 40 ans de relations diplomatiques. Des relations qu’elles souhaitent approfondir. Alors, aujourd’hui, qu’elle est la nature de ces relations ?”

John Farnell, haut conseiller au Centre UE-Asie basé à Bruxelles lui répond :

“La Chine et l’Union européenne entretiennent des relations économiques très importantes : 20 % des importations européennes proviennent de Chine et 10 % des importations chinoises proviennent d’Europe.

Si les échanges commerciaux entre les deux partenaires se développent rapidement, les investissements aussi. Les investissements chinois en Europe ont tout particulièrement augmenté depuis la crise financière. Et l’année dernière, l’euro a perdu 25 % de sa valeur face au yuan.

Cela dit, leurs relations ne sont pas toujours au beau fixe. Toutes sortes de difficultés existent. Les Européens, par exemple, ont du mal à accéder au marché chinois qui est très contrôlé. Certains investisseurs européens estiment également qu’ils ne sont pas traités de façon équitable en Chine. Ils disent notamment être soumis à plus de contrôles que leurs concurrents chinois. À l’inverse, les exportateurs chinois, eux, bénéficieraient parfois de subventions et d’un accès à des crédits bon marché.

Côté chinois, Pékin a l’impression que son statut de puissance économique majeure n’est pas encore pleinement reconnu par l’Union européenne.

Il y a aussi un certain nombre de préoccupations plus mineures relatives à l’obtention de visas de travail ici et à la simplification des conditions d’investissement.”

Si vous souhaitez poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

L'Europe tiraillée entre chômage et besoin de main d'oeuvre