DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espoirs d'accalmie au Yémen, le camp houthi accepte l'offre d'un cessez-le-feu


Yémen

Espoirs d'accalmie au Yémen, le camp houthi accepte l'offre d'un cessez-le-feu

La résidence de l’ex président yéménite Ali Abdalah Saleh a été bombardée, ce dimanche matin, par des avions militaires de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite.

L’ex président Saleh, considéré comme l’allié des rebelles Houthis, ne se trouvait pas dans la résidence au moment des bombardements.

L’attaque a été menée au terme d’une nuit de bombardements sur les positions rebelles.

“Il y a eu trois attaques aériennes pendant la prière du matin” dit un témoin. “Des civils sont blessés, ils n’ont eu aucune pitié, ni pour nous, ni pour la miséricorde de Dieu…”

Peu après cette attaque, qui a laissé la résidence de l’ex président Saleh dévastée, les militaires alliés aux rebelles Houthis ont accepté l’offre de l’Arabie Saoudite d’un cessez-le-feu de 5 jours qui doit entrer en vigueur à partir de mardi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Angela Merkel rencontre Vladimir Poutine à Moscou