DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Boko Haram : le défi du retour des Nigérians dans le nord-est du pays


Nigéria

Boko Haram : le défi du retour des Nigérians dans le nord-est du pays

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Au Nigeria, depuis que la secte terroriste islamiste Boko Haram a été chassée par l’armée des territoires du Nord-est, Borno et Adamawa, des milliers d’habitants ont commencé à se réinstaller. Mais la reconstruction tarde, ces zones sont dévastées et la population est menacée de graves pénuries alimentaires, comme ici à Michika :

On est très loin d’un retour à la normale, les choses sont difficiles. On avait la paix et des routes, mais il n’y a plus de route, les ponts ont été détruits. Hier, des commerçants ont bien apporté des choses sur le marché, mais même si vous pouvez acheter, il n’y a pas de route pour rapporter ces courses parce que les ponts ont été détruits, et donc y’a personne pour acheter ces biens, la plupart des biens sont amenés à Mubi maintenant. Nous ne faisons que souffrir.”

Et bientôt la route qui relie Michika à Mubi sera coupée à cause de la saison des pluies. Manquent aussi des cliniques, des écoles, des banques…

Les membres de Boko Haram ont non seulement tué des milliers de personnes dans les Etats de Borno et d’Adamawa l’an dernier, mais ils ont aussi miné le terrain, empêchant le retour au travail de la terre….

Ils avaient aussi multiplié les incursions dans les pays voisins Tchad, Niger, Cameroun : trois pays qui ont réagi en montant une opération commune en début d’année.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : un mort dans le bombardement d'un cargo turc