DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

François Hollande à Cuba, les marchés latino-américains en toile de fond

Etre le premier chef d’Etat occidental à débarquer à La Havane après l’annonce du dégel entre Cuba et les Etats Unis mi-décembre, tel était

Vous lisez:

François Hollande à Cuba, les marchés latino-américains en toile de fond

Taille du texte Aa Aa

Etre le premier chef d’Etat occidental à débarquer à La Havane après l’annonce du dégel entre Cuba et les Etats Unis mi-décembre, tel était l’objectif affiché du président français.

Précédé il y a plus d’un an par son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, François Hollande tenait par ailleurs à ne pas laisser passer le train de l’ouverture économique.

“La France a toujours soutenu les revendications économiques portées par l’Amérique latine pour un juste partage des richesses, a déclaré le président français à l’Université de La Havane. Aujourd’hui, votre continent et les Caraïbes sont devenus des acteurs majeurs du 21ème siècle.”

La France est actuellement le 10ème partenaire économique de l‘ìle.
Paris entend s’imposer à Cuba dans les secteurs notamment du BTP, des télécoms ou des biotechnologies.

Un rapprochement qui augure du nouveau positionnement de Cuba selon Manuel Yepes, expert en politique internationale :

“Auparavant, toute action de la France ou d’autres puissances vues commes les alliés des américains, visant à se rapprocher de Cuba, aurait suscité la suspicion de Washington. Mais aujourd’hui, le dialogue américano-cubain ouvre la voie à une normalisation des relations entre Cuba et d’autres pays.”

La question des droits de l’homme pourrait être abordée ce lundi soir en aparté entre François Hollande et son homologue cubain Raul Castro, mais aucune déclaration publique, toutefois, n’est à l’agenda.

¬Avec AFP¬