DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les autorités népalaises débloquent de l'argent pour reconstruire le pays


Népal

Les autorités népalaises débloquent de l'argent pour reconstruire le pays

Au Népal, alors que le bilan continue de s’alourdir, les autorités veulent impulser la reconstruction du pays.
Plus de deux semaines après le séisme dévastateur, le bilan est désormais de plus de 8.000 morts et près de 18.000 blessés.

Les dégâts matériels sont très importants. Le gouvernement a recensé plus de 290.000 habitations détruites et plus de 250.000 gravement endommagées.

Vendredi dernier, le Premier ministre népalais s’est engagé à faire reconstruire tous les bâtiments publics dans un délai de deux ans.
Sushil Koirala a également promis la mise en place d’aides aux particuliers pour la reconstruction de leurs maisons.

Sushil Koirala, Premier ministre du Népal :
“Tous ceux qui voudront reconstruire leur demeure se verront accorder un prêt à 2%, via la banque d‘État népalaise, de 2,5 millions de roupies pour ceux qui vivent dans la vallée de Katmandou et 1,5 million pour ceux qui vivent en dehors de la vallée.”

Mais les Népalais ont surtout besoin d’aide d’urgence. Selon le Programme alimentaire mondial, au moins trois millions de personnes auront besoin de biens de première nécessité sur les trois prochains mois : nourriture, tentes, médicaments…

Et c’est une course contre-la-montre qui est engagée, car la saison de la mousson, et ses pluies diluviennes, débute en juin. Selon les Nations unies, l’argent manque. Sur les 370 millions d’euros demandés pour mener les opérations d’urgence, l’organisation n’en a reçu que 20.

Pays enclavé au pied de l’Himalaya, la topographie népalaise est des plus complexes, rendant les opérations de secours très compliquées. Ainsi, certains villages ne sont accessibles qu’après plusieurs jours de marche.
C’est le cas de Langtang qui se trouve à 60 kilomètres au nord de Katmandou.

Le village a été complètement dévasté par une coulée de neige et de roches lors du séisme. Dans les décombres du village, quelque 120 corps ont été retrouvés. Mais les opérations ont été suspendues parce que les avalanches se font fréquentes.

Dans cette zone, 300 personnes sont encore portées disparues. Il s’agit d’un des itinéraires de trekking les plus fréquentés du Népal. Avant la catastrophe, Langtang comptait 55 pensions et refuges.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Royaume-Uni : gouvernement de continuité