DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les boîtes noires de l'A400M de Séville retrouvées


Espagne

Les boîtes noires de l'A400M de Séville retrouvées

L’annonce a été faite hier par les autorités espagnoles. Elles pourraient s’avérer décisives pour les enquêteurs.

L’avion de transport militaire européen s’est écrasé samedi après-midi dans un champ au nord de l’aéroport de la cité andalouse lors d’un vol d’essai après avoir heurté une ligne à haute tension, en tentant apparemment un atterrissage de fortune.

L’accident a fait quatre morts et deux blessés graves, tous des employés espagnols d’Airbus. Les survivants, le mécanicien de vol et un ingénieur, grièvement blessés, se trouvaient hier dans un état stable.

L’Allemagne, la Grande-Bretagne puis la Turquie ont annoncé la suspension des vols de l’A400M, en attendant les résultats de l’enquête.
La France a elle maintenu les vols “prioritaires en opérations”.

Le premier A400 M a été livré à la France il y a 2 ans (voir ici). Depuis, d’autres pays en ont également pris livraison.

Pour aller plus loin :

- Le programme A400M Atlas détaillé sur un blog spécialisé – cliquer ici.

- L’A400M Atlas présenté par le groupe Airbus (version anglaise uniquement) – cliquer ici

- Les retards dans le programme A400M, résumés dans un article de La Tribunecliquer ici.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fin de l'opération en Macédoine mais une vive tension demeure