DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Par hasard", un festival de danse contemporaine au Caire

Vous lisez:

"Par hasard", un festival de danse contemporaine au Caire

Taille du texte Aa Aa

Ils viennent d’Egypte, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne ou du Canada. Point commun : leur passion pour la danse. Qu’ils soient

Ils viennent d’Egypte, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne ou du Canada. Point commun : leur passion pour la danse. Qu’ils soient danseurs ou chorégraphes, ils se sont retrouvés sur la scène du théâtre Rawabet du Caire en Egypte pour le festival de danse contemporaine “By chance”.

“C’est une collaboration entre sept chorégraphes qui par hasard, voulait se produire et travailler au même moment explique la chorégraphe néerlandaise Anna Maria Suikerbuik. Nous avons donc décidé de travailler ensemble et de créer un festival.”

Un pas de deux entre la chorégraphe néerlandaise et le danseur égyptien Ezzat Ismaïl. Leur duo s’intitule “Continue”, c’est le mouvement de la vie qui nous pousse en avant.

Le rêve et l‘équilibre, réalité et cauchemar, présent et passé, c’est un solo de l’Egyptien Hossam Abd Elhameed.

La chorégraphe américaine Megan Mazarick présente “Monster”, un solo à propos de l’identité féminine. Dans le monde imaginaire qu’elle a créé, les princesses ne gagnent pas toujours et les monstres ne sont pas toujours de mauvais types.

Avec “Bolt”, la compagnie égyptienne NUT, s’interroge sur la vulnérabilité des hommes, les notions de contrôle et de machisme.