DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Risques industriels potentiels pour l'A400M d'Airbus Group

Vous lisez:

Risques industriels potentiels pour l'A400M d'Airbus Group

Taille du texte Aa Aa

Le crash de l’A400 M près de Séville peut-il remettre en cause le programme de l’avion de transport militaire d’Airbus ?
Les analystes ne le pensent pas. Car, disent-ils, c’est un appareil qui répond à de vrais besoins.
En attendant, lundi, le titre Airbus reculait en bourse de 2% à Paris.

“Cela aura, indubitablement un impact négatif sur le prix de l’action pendant une courte période, indique Alastair Mc Caig, analyste marché chez IG Index. Mais le fait est qu’ils sont dans une situation qu’ils peuvent encore résoudre avant d’atteindre les pleines cadences de production de l’appareil et c’est un point positif dans le cas présent”.

Avion trop complexe que cet A400 M qui a voulu faire plaisir aux demandes de tous ses clients, critiquent certains analystes.

“Les quatre années de retard du programme et les six milliards d’euros de dépassement budgétaire, ça fait beaucoup pour n’importe quel programme, affirme Howard Wheeldon, spécialiste du secteur défense militaire. Mais tous les programmes d’avions ont un problème, particulièrement les programmes militaires dont les clients sont des gouvernements”.

On ne peut encore tirer aucune conclusion de l’accident mais s’il s’avère qu’il y a eu un problème technique, Airbus devra adapter la cadence de production de l’appareil le temps de mettre en place une solution, sans pénaliser la reprise des livraisons.