DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Milan abrite l'Exposition universelle 2015

Vous lisez:

Milan abrite l'Exposition universelle 2015

Taille du texte Aa Aa

L’exposition universelle 2015 a ouvert ses portes à Milan. Sous le thème “Nourrir la Planète, Energie pour l’avenir”, l’Expo témoigne qu’il est

L’exposition universelle 2015 a ouvert ses portes à Milan. Sous le thème “Nourrir la Planète, Energie pour l’avenir”, l’Expo témoigne qu’il est difficile de se sustenter sur terre: à l’image de la planète, la nourriture abonde, mais à prix fort.

Chaque participant décline ce thème. 145 pays participent à l‘événement qui va durer six mois, jusqu‘à fin octobre.

Alignés les uns à côté des autres le long de deux axes principaux, les quelque 80 pavillons, souvent signés par des architectes de renom, rivalisent d’ingéniosité et d’extravagance pour attirer l’oeil des visiteurs. Arthur Casas, l’architecte mexicain explique la génèse de son projet : “Le concept fondamental vient de la richesse culturelle du Mexique. Nous avons pris l’idée du maïs qui est la plus grande contribution du Mexique au monde.”

L’ambiance est plus ludique au pavillon brésilien, avec un immense hamac de corde, tendu en travers à mi-hauteur, où les visiteurs ondulent, cherchant leur équilibre.

Une consommation responsable, c’est le message de la Suisse avec ses quatre tours garnies d’eau, de sel, de café et de rondelles de pommes. De la consommation de chaque visiteur dépendra la quantité de nourriture laissée à ceux qui suivront ensuite.

Une arche en bois et un plafond paysage, la France se concentre sur le thème “Produire et nourrir autrement”. Un défi qui selon elle ne pourra être relevé qu’en mobilisant l’ensemble des ressources et plus particulièrement celles produites par la recherche dans les domaines scientifiques et techniques.

Coût de l’investissement: 3,2 milliards d’euros sans compter 900 millions d’euros de coût de gestion. Les retombées économiques attendues sont importantes : “Une valeur ajoutée de 10 milliards d’euros pour l’Italie, dont 5 milliards pour le tourisme”, estimait début 2015 Giuseppe Sala , le commissaire de l’événement.

20 millions de visiteurs sont attendus jusqu’au 31 octobre 2015.