DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Simuler l'exploration de Mars dans le désert de l'Utah


science

Simuler l'exploration de Mars dans le désert de l'Utah

En partenariat avec

La surface de Mars vue à travers les photos du véhicule américain Curiosity. Elle se caractérise par une assez grande diversité de formes de relief : cratères de météorites, volcans géants, canyons profonds, immenses réseaux de vallées, champs de dunes et importants systèmes de failles, c’est-à-dire cassures de la croute de sa surface.

Dans la Goblin Valley, un parc d’Etat désertique en plein cœur de
l’Utah aux Etats-Unis, le paysage est très similaire à celui de Mars. Ici, le décor est exclusivement minéral. Il n’y a pas d’eau. Les pierres prennent l’apparence de gnomes ou de champignons. Cet endroit a été choisi par la Mars Society pour réaliser des expériences de simulation de la vie sur Mars.

Six étudiants de l’Université catholique de Louvain en Belgique Belgique, participent à un projet scientifique baptisé ‘Mission to Mars’. Il consiste à vivre pendant quinze jours à l’intérieur d’une station en plein désert de l’Utah et d’y simuler les conditions de vie sur Mars.

Ici, les étudiants ne souffrent pas du froid, sur Mars les températures avoisinent les moins 60 dégrés, mais de la chaleur.

Les étudiants doivent réaliser des taches scientifiques, comme s’ils étaient sur Mars. Ici, ils mesurent le lit d’une rivière asséché. Ils doivent aussi relever des échantillons du sol. Le terrain ne les aide pas beaucoup dans leur tâche. Il est poudreux et très glissant.

L’habitat est circulaire et correspond à une réplique parfaite d’un tronçon de fusée qui pourrait se poser sur Mars.
Les étudiants vivent la plupart du temps reclus dans cet espace.
Les conditions de vie sont spartiates. L’eau est rationnée. Car simulation oblige, nos six jeunes doivent uniquement consommer de la nourriture lyophilisée, exactement comme les astronautes. Les chambres, les seuls espaces privatifs, sont minuscules.

But de la mission: déterminer la meilleure manière d’explorer Mars. La vie quotidienne fait aussi partie de l’expérience.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Le sport entre passion et addiction