DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup d'Etat ou pas coup d'Etat au Burundi ?


Burundi

Coup d'Etat ou pas coup d'Etat au Burundi ?

La situation est chaotique. A la radio privée Isanganiro, le Général Godefroid Niyombaré a annoncé la destitution du président Pierre Nkurunziza et de son gouvernement. Il a déclaré que cela relevait de la décision du Comité pour l‘établissement de la concorde nationale.

Dans les rues de Bujumbura, des heurts puis des explosions de joie ont éclaté.

Des centaines de Burundais ont tenté de s’approcher du siège de la RTNB, la radio-télévision nationale du Burundi, mais les militaires, fidèles au régime, les en empêchaient. Des tirs ont été entendus.

Mais la Présidence a déclaré que le coup d’Etat avait échoué.

Les manifestations contre le président burundais battent leur plein depuis la semaine dernière, depuis que Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat, contrairement à la Constitution et aux Accords de paix d’Arusha qui ont mis fin à la guerre civile entre Hutus et Tutsis du Burundi en 2005. Une candidature qui a cependant été validée par la Cour constitutionnelle.

Nkurunziza se trouve en Tanzanie pour un sommet des dirigeants est-africains justement pour débattre de la crise en cours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Hongrie : le secteur de la santé en révolte