DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise politique en ex-République Yougoslave de Macédoine après les combats meurtriers


Macedoine

Crise politique en ex-République Yougoslave de Macédoine après les combats meurtriers

Les ministres de l’Intérieur et des Transports ainsi que le chef des services de renseignements ont présenté leur démission qui ont été acceptées. Un remaniement qui intervient après les violences ayant opposé pendant le week-end les forces de l’ordre à un commando présumé d’origine albanaise. Ces combats ont fait 22 morts à Kumanovo

L’opposition accuse le Premier ministre Nikola Gruevski d’avoir utilisé ses fusibles pour éviter sa propre démission ce que ce dernier a récusé tout comme les accusations de manipulation dans “l’opération anti-terroriste” lancée le weekend dernier.

Ces affrontements ont vivement inquiété l’OTAN et l’Union Européenne. Ils ont aussi réveillé la crainte d’un conflit similaire à celui de 2001 lorsque les forces armées macédoniennes avaient affronté des rebelles albanais réclamant davantage de droits au sein de la société.

Le leader de l’opposition de gauche appelle à un rassemblement samedi contre le pouvoir qu’il accuse de corruption et de surveillance généralisée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : arrestation de deux Marocains, recruteurs présumés pour l'EI