Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Indonésie : Human Rights Watch dit stop aux tests de virginité pour les femmes entrant dans l'armée

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Indonésie : Human Rights Watch dit stop aux tests de virginité pour les femmes entrant dans l'armée

<p>Dans un communiqué publié le 13 mai, l’<span class="caps">ONG</span> <a href="http://www.hrw.org/news/2015/05/13/indonesia-military-imposing-virginity-tests" rel="external"> Human Rights Watch </a> (<span class="caps">HRW</span>) somme l’Indonésie d’arrêter les tests de virginité : [l’armée] « devrait immédiatement mettre fin à ces examens de virginité contraires à l’interdiction des traitements cruels, inhumains et dégradants prévue dans le droit international ».</p> <p><span class="caps">HRW</span> dénonce les pratiques de l’armée indonésienne qui oblige les femmes soldats à se plier à ce test, appelé le test « des deux doigts ». </p> <p>Selon l’ONG, toutes les femmes liées à l’armée sont susceptibles de devoir se conformer à ce test. En effet, les fiancées des soldats recrutés par l’armée sont également contraintes à se soumettre à ce test.</p> <p>De son côté l’armée indonésienne a démenti le fait d’imposer aussi l’examen aux compagnes de militaires, mais affirme que cet examen est nécessaire pour les femmes soldats.</p> <p>Le porte-parole de l’armée, Fouad Basya a déclaré que ce test a pour but de s’ “assurer que l’hymen [des aspirantes] est intact” afin d‘être certain de recruter les « meilleures personnes à la fois physiquement et mentalement » pour parfaire les rangs de l’armée.</p>