DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats du marathon de Boston : Djokhar Tsarnaev condamné à mort

Les jurés, qui devaient choisir entre la peine capitale et la prison à vie, ont pris leur décision à l'unanimité.

Vous lisez:

Attentats du marathon de Boston : Djokhar Tsarnaev condamné à mort

Taille du texte Aa Aa

C’est la sentence la plus lourde qui vient d‘être prononcée contre Djokhar Tsarnaev, auteur avec son frère des attentats du marathon de Boston en avril 2013. Après quinze heures de délibération, les jurés, qui devaient décider entre la réclusion à perpétuité et la peine capitale, sont parvenus à un verdict ce vendredi.

Point of view

"Ce n'était pas un crime religieux, c'était un crime politique conçu pour intimider les Etats-Unis"

La décision a été prise à l’unanimité des douze membres du jury.

Carmen Ortiz, procureur général :
“Ne vous méprenez pas. Le condamné a dit avoir agi au nom de tous les musulmans, mais ce n‘était pas un crime religieux et cela ne reflète certainement pas les vraies croyances de l’islam. C‘était un crime politique conçu pour intimider les Etats-Unis”.

L’explosion de deux bombes, alors que s’achevait la course, avait causé la mort de trois personnes, dont un enfant de huit ans.

Le frère aîné de Djokhar, Tamerlan Tsarnaev, avait été tué lors de la traque qui avait eu lieu pendant quatre jours après l’attentat.

A l‘énoncé du verdict, Djokhar Tsarnaev est resté silencieux et sans réaction. Ses avocats vont faire appel. Son exécution pourrait ne pas avoir lieu avant plusieurs années.

L’Etat du Massachusetts a aboli la peine de mort en 84, mais c’est selon la loi fédérale américaine que Tsarnaev a été jugé et condamné.