DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : Lyon vit au rythme des Nuits Sonores

Vous lisez:

France : Lyon vit au rythme des Nuits Sonores

Taille du texte Aa Aa

En France, Lyon a commencé à vibrer au rythme des Nuits sonores. Le coup d’envoi a été donné par le duo italien “Voices from the Lake”, qui a

En France, Lyon a commencé à vibrer au rythme des Nuits sonores. Le coup d’envoi a été donné par le duo italien “Voices from the Lake”, qui a électrisé la scène du festival jeudi soir. Aux platines, une paire de DJ et producteurs Donato Dozzy et Neel. Ils font partie des quelque 200 artistes programmés cette année jusqu‘à dimanche, venus de 22 pays. “J’aime toutes sortes de musique, je mélange la techno, la house, la musique d’ambiance…”, indique Neel. Parmi les sets les plus attendus de cette soirée, celui du groupe Halawella. Une voix égyptienne, celle de Maryam Saleh accompagnée de deux musiciens libanais : Zeid Hamdan et Marc Codsi. Un mélange dans lequel le répertoire traditionnel vient se fondre dans les vibes hip-hop et électro, pour livrer un son porté par une véritable énergie,
et un miroir des questions de société contemporaines. “Quand on écrit nos chansons, on n’a pas vraiment un style très précis en tête. Mais on se tourne plutôt vers la pop actuelle”, explique Maryam Saleh. “ Vu les thèmes de nos chansons, on peut dire que la plupart d’entre elles sont critiques vis-à-vis du système politique, parfois on le tourne à la dérision , un peu à la manière d’un film d’humour noir”.

Pour cette 13ème édition des Nuits Sonores, le festival veut revenir aux fondamentaux : se rapprocher du public et offrir une programmation large et éclectique de haut niveau artistique, selon les organisateurs. “Il y a une bonne partie de la programmation qui va sur d’autres territoires”, développe Violaine Didier, directrice artistique du festival. “On essaie d‘être à la pointe de ce qui ce fait de plus créatif. C’est très important pour nous de cultiver l’aspect indépendant des artistes qu’on a.”

Après avoir braqué les projecteurs sur les scènes de Manchester, Bruxelles, Tokyo, New York ou Glasgow par le passé, les Nuits Sonores ont invité des artistes de Varsovie. Cette année, ils sont une douzaine, comme le Warszawska Orkiestra Rozrywkowa, à avoir carte blanche. L’an dernier, les Nuits Sonores ont attiré plus de 130 000 visiteurs. Pour cette 13ème édition, la plupart des artistes joueront à guichet fermé. Mais les spectateurs pourront aussi trouver des des événements gratuits et un programme spécialement dédié aux enfants jusqu’ à dimanche.