DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Le Labyrinthe du Silence" plonge dans le passé de l'Allemagne nazie

Vous lisez:

"Le Labyrinthe du Silence" plonge dans le passé de l'Allemagne nazie

Taille du texte Aa Aa

Il lui manque peut-être un grain de folie pour être un grand film, mais il y a de bonnes raisons d’aller voir “le Labyrinthe Silence.” Le film de

Il lui manque peut-être un grain de folie pour être un grand film, mais il y a de bonnes raisons d’aller voir “le Labyrinthe Silence.” Le film de Giulio Ricciarelli montre comment la société allemande a fait face aux crimes du régime nazi.

L’action du film commence en 1958 à Francfort en pleine phase de reconstruction après la guerre : un jeune procureur découvre des documents qui montrent la responsabilité de nombreux Allemands dans les crimes commis à Auschwitz. Mais le désir de chercher la vérité ne plaît pas à tout le monde. Le grand thème du film reste le conflit entre ceux qui veulent oublier le passé au nom de la réconciliation nationale et ceux qui réclament justice. Le film montre que ce n‘était pas seulement une partie de la société allemande qui voulait oublier le passé. Dans les années 1960, la dénazification n’est plus une priorité pour les États-Unis. Le premier film du réalisateur italo-allemand Giulio Ricciarelli n’est pas très original du point de vue de la réalisation, mais il est efficace. L’histoire est racontée comme un thriller.